...

Synopsis de notre prochain titre

Synopsis de notre prochain titre
diciembre 7, 2023
Autor: David Bustamante S.
Découvrez le sujet de notre prochaine publication en janvier 2024 : sur les fondements scientifiques des symboles astrologiques.

Dans leur célèbre ouvrage « Introduction à la Logique » (2008), les philosophes Carl Cohen et Irving Copi (Université du Michigan) nous expliquent que l’argument analogique n’est pas valable déductivement, c’est-à-dire qu’il ne vise pas à démontrer la véracité de ses conclusions comme des conséquences nécessaires de ses prémisses mais ne les soutient que comme probables ou probablement vraies. Cependant, ils préviennent que plus l’analogie est rigoureuse (prenant en compte de multiples caractéristiques pertinentes des objets comparés), plus grande est la probabilité que ses implications soient vraies. Autrement dit : certaines analogies sont plus fortes que d’autres ; certaines peuvent même être valables presque déductivement, surtout lorsque l’analogie est utilisée pour démontrer qu’un autre argument est faux, incorrect ou absurde. Considérons, par exemple, les passages suivants :

  • « Un homme ne doit pas présumer qu’il est plus sage qu’une femme s’il doit son avantage à une meilleure éducation qu’elle, de même qu’il ne devra pas présumer d’être courageux celui qui frappe un homme dont les mains sont liées » (Astell, 1721, « Essai pour la défense du sexe féminin. ») 
  • « Supposons que vous me disiez qu’on vous a extrait une dent sans anesthésie, et que je vous réponde que ça a dû faire mal, et que vous me demandiez comment je le savais, et que je réponde : parce que ça me ferait mal aussi, puisque nous avons tous les deux le même type de système nerveux.” (Ayer, 1953, « La connaissance des autres esprits. ») 
  • « Wittgenstein comparait la pensée à la natation : de même qu’en cela notre corps a tendance à flotter à la surface, de sorte que nous devons faire un effort physique pour plonger jusqu’au fond, la pensée demande aussi un grand effort mental pour nous éloigner de la superficie et pour nous plonger vers la profondeur d’un problème philosophique. (Pitcher, « La philosophie de Wittgenstein. »)

L’usage argumentatif de l’analogie ou des arguments analogiques constitue une des composantes fondamentales de l’exercice philosophique, alors que la logique formelle, quant à elle, est le langage naturel de la philosophie, au même titre que les mathématiques de la physique. L’analogie est aussi, et tout astrologue compétent le sait, la base des significations astrologiques (Voir, entre autres, « William Lilly’s Analogical Thinking » d’Anthony Louis). Ainsi, beaucoup d’entre nous sont conscients de la relation entre la nature et le symbole. Il est probable que les deux exemples les plus évidents soient le Soleil et Uranus, car le premier est une source de vie et le second constitue une anomalie ou une distorsion de notre système solaire (c.-à-d. qu’il est le seul qui tourne sur le côté, dont le pôle Nord pointe directement vers le Soleil.) Peut-être aussi, dans le cas de Mercure, il nous est facile de considérer son hermaphrodisme comme analogue à ses propriétés astrophysiques, car il est le seul à atteindre des températures extrêmes des deux côtés du thermostat (extrêmement chaud ou extrêmement froid, grâce à sa diversité biochimique caractéristique et grâce à qu’il n’a pas d’atmosphère). C’est en somme un hermaphrodite d’un point de vue astrophysique et, pour la même raison, d’un point de vue astrologique (tout comme le Soleil représente la vie et Uranus représente les anomalies, tant selon l’astrologie que selon l’astrophysique).

Ne devrait-il pas être ainsi dans le reste des cas (symboles) ? Souvenons-nous de l’époque où le célèbre juge de la Cour suprême des États-Unis, Thomas Campbell Clark (1899-1977), a posé une question identique lorsqu’il faisait appel à l’argumentation analogique pour démontrer la nullité (apparente) d’une affirmation :

  • « On affirme que les films cinématographiques ne méritent pas l’égide du Premier Amendement puisque leur production, leur distribution et leur exploitation constituent une activité commerciale à grande échelle. Nous ne pouvons pas être d’accord avec cela. Le fait que les livres, les journaux et les magazines soient publiés et vendus dans un but lucratif ne les empêche pas de mériter la protection du premier amendement. Pourquoi l’aspect commercial devrait-il avoir des effets différents dans le cas des films ? (Burstyn c. Wilson, 43 U.S. 495, 1952).

Si ce que nous avons souligné ci-dessus (relation entre nature et symbole) est ainsi dans le cas du Soleil, de Mercure et d’Uranus, même si ces trois objets sont de nature différente (la première, une étoile gigantesque ; la seconde, une petite planète ; la troisième, une géante gazeuse lointaine), qu’est-ce qui empêche que ce soit la même situation dans le cas de Vénus et Mars, de Jupiter et Saturne, de Neptune et Pluton, et de notre Lune ? Les caractéristiques non analogues (différences) n’ont en aucune façon rompu le lien de causalité apparent entre la nature et le symbole. Au contraire, « plus les instances mentionnées uniquement dans les prémisses sont dissemblables, plus l’argument analogique est fort » (Carl ; Cohen ; p. 452) ou la probabilité de vérité des conclusions résultant de l’analogie, du fait que les caractéristiques « différentes » continuent d’être prises en considération.

Bien qu’il puisse y avoir des désaccords entre nos lecteurs et l’auteur concernant le poids de certaines des analogies présentées, il est peu probable qu’il y ait des désaccords sur le sens de l’analogie et ses implications, et il est encore moins probable qu’il ait des désaccords sur les symboles astrologiques fondamentaux. Cela étant dit, nous espérons que la communauté sera capable de surmonter les préjugés qui, pendant des décennies, nous ont empêchés d’oser déclarer que l’astrologie est une science, pour ne pas nous exposer aux scientifiques et/ou aux académiciens, alors que quant à eux, ils auraient dû craindre les dimensions de l’astronomie et de la physique et leur portée, comme la physique moderne continue de le démontrer à la lumière de la mécanique quantique (voir les travaux sur la base desquels le prix Nobel de physique 2022 a été attribué.)

En faisant appel aux ressources de la logique formelle, ainsi qu’aux découvertes les plus récentes de la NASA concernant les planètes, nous avons démontré que les symboles astrologiques ne représentent, en aucune manière ou sous aucune forme, un quelconque arbitraire ou ésotérisme, mais plutôt que « comme c’est en haut » nécessairement « c’est en bas », un apparent principe fondamental de la physique formulé pour la première fois par celui qui aurait été le premier physicien théoricien de l’histoire, Hermès, et confirmé pour la première fois par Isaac Newton en 1687 dans ses célèbres « Principia Naturalis. » Certes, comme nous n’avons pas besoin de visiter le Soleil pour savoir qu’il est composé d’hélium et d’hydrogène ou d’atteindre un trou noir pour reconnaître son existence [1], nous n’avons peut-être pas besoin de preuves expérimentales pour déterminer ou constater la très forte probabilité de vérité de nos conclusions, que nous proposons aux communautés astrologique, scientifique et académique en général. « La plupart du temps, la recherche en physique est menée de manière indirecte », affirme le célèbre physicien théoricien Michio Kaku, lauréat du prix Sir Arthur Clarke (Royaume-Uni) et du prix Klopsteg Memorial (États-Unis).
______________________

[1] Dans le monde phénoménal, nous pouvons toujours évaluer ou analyser les preuves indirectes de tel ou tel phénomène. Dans le cas du Soleil, ses rayons constituent une preuve indirecte de sa composition comme; dans le cas des trous noirs, son disque d’accrétion la constitue. La différence entre une explication scientifique et une explication non scientifique (mais dogmatique), c’est que toute explication scientifique est susceptible d’être vérifiée, directe ou indirectement. Une explication non scientifique, cependant, est présentée comme absolue, ultime et définitive et, après tout, ne peut pas être vérifiée empiriquement. En abrégé, elle est indépendante des preuves en sa faveur.

DAVID BUSTAMANTE S.
Le 7 décembre 2023
11:53 a.m. | Bogota D.C.

La eclíptica según el Dr. Weiss (1940), y The Wave Theory en Hand y Addey (1982)

David Bustamante S.

Conoce la explicación del Dr. Weiss con relación al Zodiaco tropical (eclìptica terrestre) y consultaos la teoría de onda según Robert Hand

Synopsis of our next title

David Bustamante S.

Learn what our next publication in January 2024 is about: the scientific basis of the astrological symbols

Synopsis de notre prochain titre

David Bustamante S.

Découvrez le sujet de notre prochaine publication en janvier 2024 : sur les fondements scientifiques des symboles astrologiques.

Sinopsis de nuestro próximo título

David Bustamante S.

Conoce de qué tratará nuestra próxima publicación en enero de 2024: sobre la base científica de los símbolos astrológicos.

Anthony Louis: “[…] rulers of signs contained within a House also serve as rulers of that House”

David Bustamante S.

Learn, in brief, the implications of quadrant House systems versus those of Whole Signs in this commentary.

Anthony Louis: “[…] regentes de signos contenidos dentro de una casa también rigen esa casa”

David Bustamante S.

Conoce, resumidamente, las implicaciones de los sistemas de casas cuadrantes versus las de los signos enteros en este comentario.

El Zodiaco a través de la literatura: diálogo entre Géminis y Sagitario

David Bustamante S.

Conoce la idiosincrasia de Géminis y de Sagitario a través de la poesía en prosa. ¿Pudiera esto convertirse en el método de enseñanza natural de los símbolos astrológicos?

Mountaintop Planets: «Chrēmatistikos» Planets

David Bustamante S.

Learn about the effect of the planets looming over one of the four angles that make up the birth chart. These planets are particularly important.

Planetas en la cima de la montaña: planetas «chrēmatistikos»

David Bustamante S.

Conoce el efecto de los planetas cernidos sobre uno de los cuatro ángulos que componen la astrografía. Estos planetas son particularmente importantes.

Uranus, Neptune, and Pluto: like Mercury, Venus, and Mars?

David Bustamante S.

Let us learn the difference between symbol and scope to better understand the true difference between the former and the latter.

Urano, Neptuno y Plutón: ¿como Mercurio, Venus y Marte?

David Bustamante S.

Conozcamos la diferencia entre símbolo y alcance para comprender mejor la verdadera diferencia entre aquellos y estos.

The skill inherent in the 6th House

David Bustamante S.

Learn the reason for the natural structuralism of the sixth region of the birth chart. Can the signification of a sign extend to those of the House beyond what is expected?
Seraphinite AcceleratorOptimized by Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.